Réservé aux abonnés

Les conséquences dramatiques de la crise sur les grossesses et les avortements à risque

Shutterstock / eamesBot

Ruptures de stock de contraceptifs, difficultés d’accès à l’avortement, diminution des consultations obstétriques et gynécologiques: Covid-19 porte atteinte, indirectement, à la santé reproductive et sexuelle de millions de femmes à travers le monde, particulièrement dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Pourquoi c’est préoccupant. Selon les premières estimations, la réduction de l’accès aux soins en santé sexuelle et reproductive aura des conséquences dramatiques sur le nombre de grossesses non désirées, d’avortements à risque et de mortalité maternelle. Sur le terrain, on craint que la pandémie ne vienne miner des dizaines d’années d’effort en matière de soins et de prévention.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter