| | Reportage

Dans les usines valaisannes qui produiront le vaccin de Moderna contre Covid-19

Lonza s'est appuyée sur son expertise de la production biotechnologie d'anticorps pour industrialiser le vaccin de Moderna. | Heidi.news, DR

REPORTAGE — Au cinquième étage du Manufacturing Complex 1 du site Ibex de Lonza à Viège, le site de production du vaccin de Moderna contre Covid-19 ressemble encore à un énorme Lego. Pourtant, le directeur des opérations, Torsten Schmidt, assure que la construction est accomplie à 50% et se dit confiant: le premier million de doses du candidat vaccin sortira dès décembre prochain. Au rythme de deux millions de doses par semaine et par ligne de production, l’usine devra produire 300 millions de doses en 2021. La Suisse a précommandé 4,5 millions de doses auprès de la biotech américaine qui entretient depuis longtemps de bonnes relations avec notre pays.

Pourquoi c’est un défi. La mise en place des trois lignes de production du vaccin à ARN messager de Moderna doit prendre trois fois moins de temps qu’il n’en faut habituellement pour ce type d’installation. L’investissement consenti est de 210 millions de francs, dont 70 millions par Lonza. Pour tenir ces délais, la société valaisanne capitalise sur son expérience dans la production de médicaments biologiques, qui repose sur des technologies proches. Mais le plus gros enjeu réside dans le contrôle de qualité, Swissmedic devant encore inspecter et homologuer l’installation avant son entrée en fonction.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi