Réservé aux abonnés

Les utilisateurs de SwissCovid positifs n'auront bientôt plus à attendre leur code indéfiniment

Image d'illustration. | Keystone / Christian Beutler

Les «covicodes» des personnes testées positives au Sars-CoV-2, nécessaires pour alerter leurs contacts étroits via l’application SwissCovid, seront prochainement générés de façon plus simple et plus rapide. Le Conseil fédéral a approuvé ce 18 novembre une modification légale de sorte à ce que les laboratoires, les collaborateurs de la ligne d’information, les centres de test et les pharmacies puissent générer ces codes. Jusqu’à présent, cette tâche était réservée aux équipes des médecins cantonaux et aux médecins traitants.

Pourquoi c’est nécessaire. L’utilité de l’application SwissCovid réside en sa capacité d’enregistrer rapidement les contacts étroits entre les utilisateurs de SwissCovid et d’avertir ces derniers en cas de contagion potentielle. Privée de codes, l’application est inutile, car les personnes positives ne peuvent pas alerter les personnes ayant été exposées au virus afin qu’elles puissent elles-mêmes se placer en quarantaine. Jusqu’à maintenant, les codes étaient générés avec de gros retards, les équipes de traçage étant débordées. Les mises en quarantaine intervenaient tardivement voire pas du tout.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter