| | News

Les super bactéries résistantes aux traitements menacent la santé mondiale

Image d'illustration. | Shutterstock / Luciano Cosmo

Des infections banales redeviennent mortelles car les bactéries qui en sont responsables sont de plus en plus résistantes aux traitements disponibles. Ces «superbugs» tueraient déjà 700'000 personnes par an et pourraient être à l’origine de la prochaine pandémie si aucune leçon n’est tirée de la crise sanitaire actuelle, alerte dans son dernier rapport le Global antibiotic research and development partnership (GARDP), basé à Genève.

Pourquoi c’est important. La pandémie de Covid-19 rappelle que, malgré des progrès médicaux sans précédents ces dernières décennies, les maladies infectieuses peuvent encore tuer massivement. Mais les virus émergents ne sont pas les seules menaces qui planent sur la santé mondiale. Des infections aussi banales que des pneumonies, des infections urinaires ou sexuellement transmissibles comme la gonorrhée, sont redevenues difficiles à traiter: de plus en plus de bactéries ayant acquis des résistances aux traitements disponibles.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi