| | News

Les Suisses boivent moins, mais sont plus souvent ivres

40% des jeunes de 15 à 24 ans consomment de la bière chaque semaine. | Shutterstock / Davide Angelini

L’Office fédéral de la statistique (OFS) publie ce 25 novembre l’évolution de la consommation d’alcool en Suisse de 1992 à 2017. Premier constat: les Helvètes ne sont plus que 11% à lever leur verre tous les jours, contre 20% il y a 25 ans. En revanche, les consommateurs hebdomadaires sont passé de 38% en 1992 à 48% en 2017. Les 65 ans et plus, eux, n’ont pas changé leurs habitudes: ils sont 26% à boire tous les jours, contre 29% en 1992.

Pourquoi c’est inquiétant. Le changement d’habitude a peu d’impact sur la consommation globale. 84% de la population buvait régulièrement de l’alcool en 1992, contre 82% en 2017. Les ivresses ponctuelles sont plus répandues chez les jeunes adultes jusqu’à 34 ans, ce qui entraînent des problèmes de santé plus importants.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi