| | interview

Les leçons des petits pays pour le monde d’après

La couverture du livre de James Breiding.

Make America Great Again, restaurer la grandeur de la France… les grands pays semblent obsédés par leur taille synonyme d’influence. Homme d’affaires américano-suisse et auteur rattaché au Centre pour le développement international de Harvard, James Breiding s’intéresse lui au contraire aux petites nations et à ce qui fait le succès du Danemark, de la Finlande, de l'Irlande, d’Israël, des Pays-Bas, de Singapour, de la Suède et de la Suisse.

Dans son dernier livre, «Too Small to Fail: Pourquoi les petites nations surpassent les grandes et comment elles remodèlent le monde», ils s’intéressent en particulier au succès de ces pays dans des domaines comme la cohésion sociale ou les inégalités. Convaincu par ce patchwork de politiques innovantes, il a co-fondé le S8, une sorte de G7 de ces petits pays pour accroitre leur influence sur le remodelage des politiques qui se profilent dans le monde d’après l’épidémie de coronavirus. Entretien.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi