| | Radar

Les jeunes préoccupés par leur retraite et le coronavirus

Des élèves, portant un masque, dans un gymnase lausannois | Keystone

Le confinement lié au Covid semble avoir réduit le syndrome FoMO (acronyme pour fear of missing out ou «la peur de rater quelque chose») chez les jeunes Suisses. C'est ce qui ressort du baromètre de la jeunesse 2020 du Credit Suisse.

En détails. Un jeune âgé de 16 à 25 ans sur deux se dit plus détendu qu’avant la pandémie, mais un sur cinq estime qu'elle a dégradé sa situation personnelle ou financière. L’avenir de la prévoyance vieillesse reste la principale préoccupation des jeunes du pays. Le climat et la protection de l’environnement se classent à la troisième place.

link

Credit Suisse

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi