| | Radar

Les hôpitaux britanniques «au bord de la rupture»

Bal des ambulances et des patients à Londres | EPA / Andy Rain

Les hôpitaux du Royaume-Uni n’excluent pas d’avoir à faire face très prochainement à une pénurie généralisée des ressources en unités de soins intensifs, lit-on dans Le Temps. «On est très inquiet pour cette semaine. Pour l’instant, il n’y a pas besoin de trier les patients et de refuser des soins aux personnes les plus âgées ou les plus fragiles, mais on craint tous que cela ne finisse par arriver. Nous sommes peut-être à quelques jours de l’effondrement», témoigne un médecin du King’s College à Londres.

Pourquoi c’est alarmant. Le Royaume-Uni est en situation d’urgence sanitaire totale et doit désormais faire face à un nouveau variant du virus et à un nombre de patients Covid-19 supérieur à celui de la première vague. Le système de santé dénombre pour l’instant 32’300 personnes infectées hospitalisées dans le pays, contre 21’000 en avril. Un chiffre qui a progressé de 22% en une semaine. La situation britannique est devenue hors de contrôle, comme nous l’écrivions lundi.

link

Le Temps

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi