| | hd

89 décès, 623 hospitalisations et 39'441 tests positifs en une semaine: les grandes étapes de la pandémie

Heidi.news adapte sa présentation de l'évolution de l'épidémie: nouveaux cas, hospitalisations et décès sont accessibles dans le graphe interactif ci-dessus, où vous pouvez choisir la courbe que vous voulez suivre. La carte du pays avec représentation cantonale sera mise à jour une fois par semaine, le jeudi. Elle montre l'évolution hebdomadaire du nombre de nouveaux cas. Les chiffres de l'OFSP sont publiés ci-dessous, ainsi que le suivi des principales informations nationales et internationales sur la pandémie.

29 octobre. A Genève, le port du masque devient obligatoire dans les cycles d’orientation dès lundi, et ce, «dans une volonté d’uniformiser les mesures avec les cantons voisins» a annoncé la présidente du Conseil d’Etat, Anne Emery-Torracinta en conférence de presse cet après-midi. Le coût des masques sera pris en charge par le Département de l’instruction publique. Chaque élève recevra une boîte de 50 pièces.

Par ailleurs, le gouvernement genevois a adopté deux premiers projets de loi relatifs «aux cas de rigueur» afin de venir en aide financièrement aux entreprises de la branche de l’événementiel et aux forains, dont les besoins sont estimés à 20 millions et 3 millions de francs respectivement. Les montants, qui seront pris en charge à part égale entre le canton et la Confédération, ne sont pas encore fixés.

Le rapport hebdomadaire de la Confédération donne une image assez claire de l’accélération de l’épidémie en Suisse. Ainsi, du 19 au 25 octobre, le pays a enregistré 39’441 nouvelles infections, 623 nouvelles hospitalisations et 89 décès. Les chiffres de la semaine précédente sont de 19’508 nouvelles infections, 437 hospitalisations et 38 décès. Pour ce qui est des tests PCR, 177’718 ont été pratiqués la semaine dernière contre 126’904 la précédente.

Avec 836,6 cas pour 100’000 habitants, la Suisse est clairement au-dessus du seuil épidémique, fixé par la Confédération à 60 cas pour 100’000 habitants. L’accélération se poursuit et tous les cantons dépassent largement le seuil épidémique. Les sept cantons à l’incidence la plus élevée, en fonction des chiffres de ces 14 derniers jours, sont:

  1. Valais = 2083,1 (7165 nouveaux cas en 14 jours).

  2. Genève = 1792,1 (8951 nouveaux cas en 14 jours).

  3. Fribourg = 1493,5 (4760 nouveaux cas en 14 jours).

  4. Jura = 1341,6 (985 nouveaux cas en 14 jours).

  5. Vaud = 1229,1 (9822 nouveaux cas en 14 jours).

  6. Appenzell Rhodes-Intérieures = 1183 (191 nouveaux cas en 14 jours).

  7. Neuchâtel = 1173,3 (2075 nouveaux cas en 14 jours).

En chiffres absolus, les cantons enregistrant le plus de nouveaux cas ces deux dernières semaines sont:

  1. Vaud (9822)

  2. Zurich (9602)

  3. Genève (8951)

  4. Valais (7165)

  5. Berne (6510)

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 9386 nouveaux tests positifs, 287 nouvelles hospitalisations et 31 nouveaux décès, pour 35’230 tests effectués ces dernières 24 heures, avec un taux de positivité de 22,7% (contre 28% hier).

Sur ces nouveaux cas, 3566 sont réellement attribués au 28 octobre. Des adaptations ont également été effectuées pour les jours précédents:

  • 7720 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 27 octobre.

  • 9641 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 26 octobre.

  • 3185 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 25 octobre.

  • 4645 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 24 octobre.

  • 7470 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 23 octobre.

  • 6773 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 22 octobre.

  • 6465 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 21 octobre.

  • 5672 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 20 octobre.

La Suisse et la Principauté de Liechtenstein comptent désormais 145'044 cas testés positifs et 1985 décès. Pour ce qui est de la recherche des contacts, 31’334 personnes sont actuellement en isolement et 24’948 contacts en quarantaine. 13’584 personnes sont placées en quarantaine après être rentrées d’un pays à risque. Depuis le 24 février, 1’895’175 tests ont été effectués, dont 8,3% positifs:

Etat du monde le 29 octobre

Plus de 1,17 million de personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans le monde, pour plus de 44,5 millions d’infections et plus de 30,1 millions de guérisons déclarées. Les cinq pays qui comptent le plus grand nombre de décès sont: Etats-Unis (plus de 227’700), Brésil (plus de 158’400), Inde (plus de 120’500), Mexique (plus de 90’300), Grande-Bretagne (plus de 45’700 décès).

28 octobre. Lors d’une allocution à 20 heures, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement sur l'ensemble du territoire à partir de vendredi et jusqu'au 1er décembre. Les écoles resteront ouvertes. C’est donc un modèle irlandais qui a été privilégié par le président français. Les bars, restaurants et commerces non essentiels seront également fermés. En revanche, il a déclaré que «les guichets des services publics resteront ouverts, les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner».

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a annoncé la fermeture des bars, cafés et restaurants, ainsi que des lieux culturel et de loisirs (piscines, installations sportives, etc.). Ces interdictions entreront en vigueur lundi et jusqu’à la fin du mois de novembre. Les réunions privées sont également limitées à 10 personnes. Les écoles et les commerces resteront ouvertes.

Lors de sa conférence de presse très attendue, le Conseil fédéral a annoncé un renforcement des mesures. La Suisse échappe à un reconfinement, mais les nouvelles restrictions au niveau national sont strictes: fermeture des bars et restaurants entre 23h et 6h, extension de l’obligation du port du masque, même en extérieur, fermeture des discothèques, interdictions de toutes les manifestations de plus de 50 personnes et de toutes les activités sportives et culturelles non professionnelles de plus de 15 personnes. (Lire notre article sur ce sujet)

La liste des pays à quarantaine obligatoire est revue drastiquement à la baisse, à compter du 29 octobre. Le nouveau critère stipule que l’incidence doit dépasser de 60 celle en Suisse (actuellement à 763 nouveaux cas pour 100’000 habitants) pour qu’une zone figure sur la liste. Seules sont concernées trois régions de France (Hauts-de-France, Île-de-France, Polynésie française) — les régions frontalières sont exemptées —, la Belgique, Andorre, l’Arménie et la République tchèque.

Dans un communiqué, le Conseil fédéral a annoncé que le déficit de la Confédération devrait atteindre 20 milliards de francs en 2020. 18,1 milliards sont liés aux dépenses de soutien face à la crise sanitaire, tandis que les 1,9 milliard représentent le déficit ordinaire.

L’armée a décidé de suspendre tous les cours de répétions, à l’exception de ceux utiles pour apporter un soutien aux civils vu la situation épidémique actuelle. L’armée se prépare par ailleurs à un nouvel engagement aux côtés des autorités civiles. Les secteurs principaux où l’armée s’engagerait le cas échéant sont: système de santé, administration fédérale des douanes, corps de police cantonaux pour la protection des ambassades.

La Conférence des procureurs de Suisse désire harmoniser les sanctions et amendes en cas de non-respect des règles sanitaires en vigueur sur l’ensemble du territoire. Ainsi, les personnes ne portant pas de masque là où il est obligatoire pourraient recevoir une amende de 250 francs.

Avec 762,5 cas pour 100’000 habitants, la Suisse est clairement au-dessus du seuil épidémique, fixé par la Confédération à 60 cas pour 100’000 habitants. L’accélération se poursuit et tous les cantons dépassent largement le seuil épidémique. Les sept cantons à l’incidence la plus élevée, en fonction des chiffres de ces 14 derniers jours, sont:

  1. Valais = 1945,9 (6693 nouveaux cas en 14 jours).

  2. Genève = 1547,6 (7730 nouveaux cas en 14 jours).

  3. Fribourg = 1362,3 (4342 nouveaux cas en 14 jours).

  4. Jura = 1298 (953 nouveaux cas en 14 jours).

  5. Appenzell Rhodes-Intérieures = 1127,3 (182 nouveaux cas en 14 jours).

  6. Vaud = 1104,3 (8825 nouveaux cas en 14 jours).

  7. Neuchâtel = 1014,4 (1794 nouveaux cas en 14 jours).

En chiffres absolus, les cantons enregistrant le plus de nouveaux cas ces deux dernières semaines sont:

  1. Zurich (8842)

  2. Vaud (8825)

  3. Genève (7730)

  4. Valais (6693)

  5. Berne (6059)

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 8616 nouveaux tests positifs, 149 nouvelles hospitalisations et 24 nouveaux décès, pour 30’772 tests effectués ces dernières 24 heures, avec un taux de positivité de 28% (contre 28,73% hier).

Sur ces nouveaux cas, 3816 sont réellement attribués au 27 octobre. Des adaptations ont également été effectuées pour les jours précédents:

  • 7931 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 26 octobre.

  • 3123 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 25 octobre.

  • 4549 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 24 octobre.

  • 7453 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 23 octobre.

  • 6771 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 22 octobre.

  • 6467 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 21 octobre.

  • 5667 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 20 octobre.

  • 5411 nouveaux cas ont été effectivement enregistrés le 19 octobre.

La Suisse et la Principauté de Liechtenstein comptent désormais 135’658 cas testés positifs et 1954 décès. Pour ce qui est de la recherche des contacts, 24’3557 personnes sont actuellement en isolement et 23’270 contacts en quarantaine. 12’099 personnes sont placées en quarantaine après être rentrées d’un pays à risque. Depuis le 24 février, 1’859’945 tests ont été effectués, dont 7,9% positifs:

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi