| | Radar

Les effets cardiaques du coronavirus intriguent les médecins

Pixabay / PublicDomainPictures

Bien que Covid-19 soit une infection respiratoire, elle provoque des effets cardiaques non négligeables, rapporte The Scientific American. Ceux-ci peuvent être non spécifiques, c’est-à-dire liés à l’état général des patients: la détresse respiratoire tend à mettre le cœur en difficulté, et l’inflammation systémique consécutive à la pneumonie favorise la survenues d’accidents vasculaires. Mais les médecins soupçonnent que le virus puisse aussi s’attaquer directement aux cellules du cœur: un patient hospitalisé sur cinq présente des signes d’une telle atteinte, dont certains n’ayant aucun antécédent cardiaque.

Pourquoi on vous en parle. La connaissance des effets cardiaques de Covid-19 est utile à la prise en charge. Les patients avec une suspicion d’infarctus du myocarde sont désormais testés avant de faire l’objet d’un «débouchage» des artères en urgence (cathétérisme): si le tableau est d’origine infectieuse, ce type d’intervention constitue un risque sans bénéficie associé, donc à éviter. Autre exemple: l’hydroxychloroquine, dont on parle beaucoup comme traitement potentiel de la maladie, tend à perturber le rythme cardiaque, ce qui invite au minimum à une sélection soigneuse des patients à même de recevoir la molécule.

link

A lire dans The Scientific Americain

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi