| | News

Les échanges scolaires et universitaires à l'étranger minés par les incertitudes

KEYSTONE/Christian Beutler

Chaque année, de nombreux élèves et étudiants suisses passent un semestre ou une année à l’étranger. Durant la crise, certains ont dû rentrer en catastrophe. C’est désormais les départs prévus en septembre qui attirent l’attention. Réouverture des frontières, obtention d’un visa à temps, quarantaines, conditions d’accueil dans les établissements: les incertitudes restent nombreuses.

Pourquoi on en parle. Ces séjours, souvent organisés et attendus de longue date, représentent une étape importante dans le parcours des jeunes concernés. Dans certaines filières universitaires, de même que pour certains élèves en maturité bilingue, il s’agit même d’une obligation.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi