| | News

Les cosmétiques utilisés par les femmes enceintes favorisent l'obésité chez leurs filles

Les femmes enceintes devraient choisir leurs produits cosmétiques avec soin pour éviter des effets problématiques sur leur enfant à naître. | Shutterstock

Une étude publiée dans Nature Communications le 11 février met en évidence le lien entre l’exposition prénatale à certains parabènes et le surpoids des enfants. Ces travaux, menés par Tobias Polte et son équipe du Centre Helmholtz de recherche environnementale de Leipzig, montrent que l’exposition des mères à ces substances tend à augmenter le poids de leurs filles pendant leurs huit premières années de vie, via une perturbation du circuit cérébral de régulation de l’appétit.

Pourquoi c’est inquiétant. Grâce à leurs propriétés antibactérienne et antifongique, les parabènes sont des substances largement utilisées comme conservateurs dans les cosmétiques, les aliments et les médicaments. Certains parabènes soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens ont été interdits, tandis que d’autres ont été réglementés, dont le butylparabène incriminé ici. Depuis plusieurs années, la question de la nocivité d’une exposition à faibles doses fait l’objet de controverses. Cette étude est la première à évaluer l’exposition maternelle aux parabènes pendant la grossesse comme facteur obésogène chez l’enfant.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi