| | Analyse

Sept conseils pour que Noël ne se transforme pas en cluster

Pixabay / Free-Photos

Romane doit-elle faire un test rapide avant d’aller voir sa grand-mère pour la soirée du 24 décembre? Est-il judicieux de placer Brigitte, 65 ans, à côté de Baptiste, 9 ans, sur le plan de table? Est-ce raisonnable d’accompagner Janine à la messe de minuit après le buffet canadien? Et d’ailleurs un buffet canadien, c’est une bonne idée? Avec Covid-19 installé dans le décor, l’organisation des fêtes de fin d’année prend des allures de casse-tête.

Ce qu’on propose. Pour y voir clair, Heidi.news a demandé à quatre spécialistes de se livrer au jeu des questions-réponses. Il s’agit de deux infectiologues épidémiologistes, Valérie d’Acremont (Unisanté) et Nicolas Troillet (Hôpital du Valais), de l’épidémiologiste Olivia Keiser (Unige) et du médecin cantonal neuchâtelois Claude-François Robert. Ils démêlent le vrai du faux et portent ensemble un message: «Faites un dernier effort, montrez-vous créatifs, on y est presque!»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi