| | news

Le vrai et le faux de la crise sanitaire aux HUG avec Alain Kolly, directeur général adjoint

Alain Kolly, directeur général adjoint des HUG

Alain Kolly a pris ses fonctions de directeur général adjoint aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en février 2019. Un an après sa prise de fonction à l’hôpital, il s’est retrouvé face à la crise du Covid-19, une crise qui lui a rappelé les méthodes de gestion observées durant ses quinze ans comme délégué au CICR. Il a fallu réorganiser les HUG de manière radicale, rapidement et sous pression. Un flot d’informations a été émis durant toute cette période exceptionnelle. Pour Heidi.news, le directeur adjoint des HUG nous aide à démêler le vrai du faux.

Le 25 mai, il n’y avait plus que 13 patients Covid aux HUG. Vrai. Il y avait 13 patients Covid dont un seul aux soins intensifs. Mais il y a encore 147 patients hospitalisés qui ne sont plus contagieux mais qui ont encore besoin de soins ou de réadaptation. L’un d’entre eux est encore aux soins intensifs. Des patients ayant été intubés ou ayant eu une trachéotomie vont devoir faire face à une longue réhabilitation ou réadaptation.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi