| | news

Le virus de la rougeole provoque une «amnésie immunitaire» massive et durable

Le virus de la rougeole s'attaque aux cellules immunitaires. | Shutterstock / Design_Cells

Deux études viennent confirmer la capacité du virus de la rougeole à remettre à zéro le système immunitaire des personnes infectées. Chez une cohorte d’enfants néerlandais, les chercheurs ont montré une régression majeure des défenses immunitaires à la suite de la maladie. Publiés le 31 octobre dans Science Immunology et Science, ces travaux permettent de faire la lumière sur les affections observées dans le sillage de l’infection par le virus.

Pourquoi c’est important. Les études épidémiologiques montrent un pic de maladies infectieuses chez les enfants infectés par la rougeole, plusieurs mois ou même années après l’infection. On estime que le virus de la rougeole était responsable de jusqu’à la moitié de l’ensemble de la mortalité infantile observée avant l’introduction du vaccin, à partir des années 70. De façon remarquable – et rassurante –, le vaccin ne provoque pas de tel phénomène d’amnésie immunitaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi