| | Question

Le vaccin Spoutnik V qu’on «méprisait» se révèle efficace, qu’en disent nos experts suisses?

Livraison de vaccins SPoutnik V à Téhéran le 4 février 2021. | Kesytone / EPA / Saeed Kaari

Le vaccin russe intrigue et fait couler beaucoup d’encre. Un estimé lecteur nous adresse cette question frappée au coin du bon sens:

«Au vu du manque et des problèmes logistiques, pourquoi la Suisse et l'UE ne considèrent-elles pas le vaccin Spoutnik V (ou d'autres) dans leurs achats et campagne de vaccination? Est-ce purement une considération géopolitique?»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi