| | Analyse

Le vaccin d’AstraZeneca efficace à 76 ou plutôt 79%? Ce n’est franchement pas la question

Pixabay / Mohamed Hassan

Tout ça pour ça. Le 22 mars 2021, AstraZeneca a présenté dans un communiqué les résultats préliminaires d’efficacité de son vaccin Covid-19 aux Etats-Unis. Il affichait une efficacité de 79% contre les formes symptomatiques de la maladie, propre à rassurer ceux qui s’inquiétaient de ses performances inférieures aux Pfizer et Moderna. Dès le lendemain, le comité de surveillance indépendant de l’essai avait tancé le laboratoire, évoquant des données «obsolètes». Un véritable camouflet, mais à l’issue étrange.

Pourquoi cela devient absurde. Deux jours après ce cinglant rappel à l’ordre, le 25 mars, le laboratoire a publié un nouveau communiqué pour annoncer une efficacité de… trois points inférieure, à 76%. Une différence qui ne signifie rien, et a pourtant dûment été rapportée dans la presse.

La focalisation sur les chiffres tend à masquer les vrais enjeux de l’épisode, qui ont trait au manque de confiance des autorités américaines envers le laboratoire et à l’image désastreuse d’un vaccin pourtant globalement efficace et bon marché.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi