| | Radar

Les pays qui vaccinent contre la tuberculose semblent moins affectés par le coronavirus

En Suisse, la vaccination obligatoire contre la tuberculose a été abandonnée dans les années 90 | Keystone / Hans Krebs

Une nouvelle étude scientifique non encore revue par des experts suggère que les pays ayant une politique de vaccination obligatoire contre la tuberculose (BCG) comme le Japon ou la Corée du sud enregistrent moins de décès dus au coronavirus que ceux n'ayant pas cette politique comme l’Italie ou les Etats-Unis. Le BCG a montré par le passé qu’il tendait à stimuler le système immunitaire contre d’autres maladies, en diminuant notamment le taux d’infections des voies respiratoires supérieures. Six essais cliniques sont en cours pour évaluer l’intérêt de ce vaccin contre Covid-19, explique Bloomberg.

Pourquoi ce n’est qu’une piste. Alors que le nombre de cas confirmés de Covid-19 approche le million et les 50’000 décès dans le monde, il existe de grandes différences dans le taux de létalité de la maladie entre pays. Les différences de politique de vaccination BCG pourraient être un facteur explicatif mais il en existe d’autres, comme la qualité du système de santé, la pyramide des âges... Le niveau de corrélation entre vaccination BCG et létalité apparait élevé dans l’étude. Mais il faut attendre les résultats des essais cliniques pour savoir si le BCG peut jouer un rôle d’atténuation de l’épidémie, en attendant un vrai vaccin.

link

A lire sur Bloomberg

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi