| | radar

Le Soudan en passe d’interdire l’excision

Crédits: Keystone

Dans ce pays d’Afrique de l’Est où neuf femmes sur dix ont subi cette mutilation génitale qui consiste à couper le clitoris, les petites lèvres et parfois les grandes lèvres, un amendement au code pénal prévoit de punir les auteurs de trois ans d’emprisonnement et d’amendes.

Pourquoi maintenant? La loi, approuvée par le gouvernement, attend sa promulgation. En 2015, un projet de loi similaire avait été écarté par Omar Al-Bachir, dictateur renversé par le peuple en 2019. Les femmes ont joué un rôle majeur dans cette révolte, comme l’explique Le Monde, pour mettre en place un gouvernement issu du pouvoir civil.

link

Le Monde Afrique

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi