| | News

Le ski se masque de multiples façons: nos conseils pour choisir

Des skieurs à Verbier. | Keystone / Jean-Christophe Bott

Covid-19 modifie nos modes de vie et nos pratiques, et le ski n’y échappe pas. A l’heure de farter les semelles, la même question surgit chez les amoureux de la glisse: faut-il porter le masque dans les stations? En réalité, pour autant qu’ils respectent les critères émis par la task force scientifique de la Confédération, les tours de cou avec protection intégrée peuvent se substituer au masque classique. Mais devant le florilège de solutions proposées -cagoules, buff ou bonnets améliorés- comment choisir?

Pourquoi on en parle. Covid-19 ne décourage pas les amateurs de poudre. Après un été fructueux pour les remontées mécaniques- rarement les Suisses n’ont été de tels amateurs de grand air- et contre toute attente, la saison de ski s’annonce sous de bons hospice. Les abonnements se vendent bon train et les stations se soucient désormais d’avantage de l’enneigement que d’un manque de clientèle lié au virus.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi