| | radar

Le savon, meilleur allié contre le coronavirus

Images d'illustration | Pixabay

À l’ère de l’IA et de la métagénomique, on en viendrait presque à oublier les fondamentaux. Pas le New York Times, qui revient sur les vertus du savon et explique son fonctionnement. Les particules de savon ont la faculté de détruire l’enveloppe lipidique des bactéries et virus enveloppés, comme le nouveau coronavirus. Les débris sont ensuite emprisonnés dans de minuscules bulles savonneuses puis évacués avec l’eau du rinçage. L’action mécanique est aussi importante, de sorte qu’un bon lavage de main vaut toutes les solutions hydro-alcooliques du monde – et c’est moins cher.

Pourquoi c’est important. Bien mousser, bien frotter, bien rincer, le tout pendant 30 secondes: par cette simple routine, vous venez de réduire votre risque de contracter Covid-19 ou la grippe par deux. L’hygiène des mains est un des gestes fondamentaux contre la propagation des maladies infectieuses. Car les virus ne circulent pas d’eux-mêmes: c’est bien sûr nous qui les faisons circuler. Et c’est bien souvent par les mains que se transmettent les gouttelettes contaminées issues de nos sécrétions, en vertu de notre habitude (souvent inconsciente) de nous toucher très fréquemment le visage.

link

A lire dans le New York Times (EN)

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi