| | radar

Le président argentin promet de légaliser l'avortement

Manifestantes pro avortement à Buenos Aires en août 2018. | Keystone / Natacha Pisarenko

Le président péroniste Alberto Fernandez fraîchement élu a promis, dimanche 17 novembre, la légalisation de l'avortement dès qu'il prendra ses fonctions le 10 décembre.

Pourquoi on vous en parle. Autorisé uniquement en cas de viol et de danger pour la santé de la mère, l'avortement s'était régulièrement invité dans les réunions et lors des débats télévisés au point de devenir l'un des thèmes de la campagne présidentielle argentine.

link

The Guardian

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi