| | news

Le préservatif est devenu un réflexe, sauf pour les coups d’un soir

Image de la nouvelle campagne de prévention du VIH et des IST. | OFSP, DR

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié lundi 4 novembre les résultats d’un sondage sur l’utilisation des préservatifs en Suisse. Huit participants sur dix (81%) estiment qu’ils permettent d’avoir des relations sexuelles plus sûres. Mais moins de la moitié des sondés l’utilisent systématiquement avec un nouveau partenaire ou lors de rapports occasionnels.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi