| | radar

Le premier cas de coronavirus en Chine remonterait à mi-novembre

Personnel médical à Wuhan le 20 janvier. | EPA/STRINGER CHINA OUT

La Chine a reconnu l’existence d’une transmission du coronavirus entre humains le 20 janvier. Pourtant, le premier cas, celui d’un résident du Hubei âgé de 55 ans, est apparu le 17 novembre déjà, selon un rapport interne du gouvernement chinois. C’est un mois plus tôt que ce qui avait jusqu’ici été annoncé, raconte le quotidien Le Temps. L’article revient sur le déroulement des événements entre ces deux dates.

Pourquoi c’est important. La presse internationale s’est déjà fait l’écho des pressions subies par les médecins chinois qui ont sonné l’alerte dès le début de l’épidémie. Ces informations montrent sous un jour nouveau l’ampleur de la censure et son rôle dans la propagation du virus. Si les autorités avaient agi plus vite, «le nombre de malades aurait pu être massivement réduit», a récemment estimé le chef de la task force chinoise contre le coronavirus, Zhong Nanshan, cité par Le Temps.

link

Lire l'article du Temps

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi