Le patient ayant reçu la première greffe de cœur de porc au monde est décédé

L'équipe de transplanteurs de Baltimore lors de l'intervention, le 7 janvier 2022. | Raphael Meier, courtoisie.

Il aura survécu deux mois. Le premier patient à avoir reçu une transplantation de cœur porcin, le 7 janvier 2022, est décédé le 8 mars, au centre médical de l’Université du Maryland où avait eu lieu l’opération. Les causes du décès ne sont pas encore claires, indique le New York Times, qui précise qu’une investigation médicale est en cours pour comprendre si la transplantation est en cause. Le patient, âgé de 57 ans, était dans un état général complexe – c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les médecins lui avaient proposé cette intervention à très haut risque. L’état du patient, sous surveillance médicale renforcé, avait commencé à se détériorer il y a quelques jours, d’après l’hôpital.

Lire aussi: Première greffe d’un cœur de porc: «Les jours et semaines à venir, c'est l'inconnue totale»

Pourquoi on vous en parle. La perspective de pouvoir transplanter des cœurs de porc est un Graal dans le domaine de la transplantation, où la pénurie d’organes est chronique. Interrogé par Heidi.news peu après l’intervention, le chirurgien transplanteur Raphael Meier avait évoqué «une inconnue totale» sur le devenir du patient dans les jours et semaines suivant l’intervention. La seule certitude, à ce stade, c’est que la transplantation n’a pas provoqué de rejet à court terme. L’équipe du Dr Bartley Griffith, qui a supervisé la procédure, doit publier ses résultats dans une revue scientifique. Il sera alors plus aisé de savoir ce que cette première a apporté à la médecine.

link

A lire dans le New York Times (EN)