| | news

Pourquoi les travaux sur l'oxygénation des cellules ont valu le prix Nobel de médecine

Le mécanisme récompensé pour la détection de l'oxygène a une importance fondamentale dans nombre de mécanismes physiologiques et physiopathologiques. | nobelprize.org

Le prix Nobel 2019 de médecine a été décerné à un trio de chercheurs: les Américains Gregg Semenza (chercheur en génétique à John Hopkins) et William Kaelin (professeur en médecine interne au Dana Farber Cancer Institute de Boston) et le Britannique Peter Ratcliffe (biologiste moléculaire à Oxford), pour avoir découvert la façon dont les cellules détectent et s’adaptent en cas de manque d’oxygène.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi