| | Radar

Le New England Journal of Medicine appelle à la non-réélection de Trump

Capture d'écran de l'éditorial du NEJM du 8 octobre 2020

C'est une première pour la prestigieuse revue médicale basée à Boston. Elle est la seconde revue scientifique la plus influente au monde, et la plus ancienne publiée sans discontinuer, depuis 1812. Le New England Journal of Medicine brise plus de deux siècles de neutralité politique et prend parti contre la réélection de Donald Trump sans le nommer, critiquant «la dangereuse incompétence» des «dirigeants politiques actuels». Entre autres griefs, elle dénonce l’absence de stratégie du gouvernement américain contre Covid-19, son recours à des «charlatans» et sa rhétorique, à même de ruiner la confiance du public envers les futurs vaccins.

Pourquoi c’est intéressant. Il est d’usage pour beaucoup de journaux américains de prendre position à l’approche des élections présidentielles, mais les revues scientifiques et médicales s’abstiennent normalement de prendre position. La pandémie et la personnalité de Donald Trump — notamment sa relation distanciée à la vérité factuelle — ont commencé à fissurer ce consensus. En septembre, c’est la grande revue de vulgarisation scientifique The Scientific American qui, pour la première fois de ses 175 ans d’histoire, a décidé de soutenir officiellement Joe Biden contre l’actuel locataire de la Maison Blanche.

link

A lire dans le New England Journal of Medicine (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi