| | news

Le ministre britannique de la santé veut séquencer le génome de chacun à la naissance

Image d'illustration. | Pixabay / Pete Linforth

Séquençage pour tous. C’est le souhait du ministre britannique de la santé, Matt Hancock, qui l’a annoncé lundi 4 novembre lors de la conférence Genomics England à Londres, d’après le Telegraph. Pas de projet concret en prévision, mais une volonté affichée de séquencer à terme le génome de tous les habitants du pays, à l’occasion du prélèvement sanguin utilisé en routine à la naissance pour dépister certaines maladies ciblées.

Pourquoi on vous en parle. Le National Health System (NHS) a déjà annoncé sa volonté de séquencer le génome complet de tous les enfants diagnostiqués avec un cancer d’ici fin 2019, et de constituer au plus vite une biobanque de 100'000 génomes issus de patients volontaires (le recrutement est terminé). Avec son système hospitalier très centralisé et son volontarisme en la matière, le Royaume-Uni se positionne comme un pays leader dans la médecine de précision.

link

À lire sur The Telegraph

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi