| | News

Le gouvernement Trump capitule et renonce aux restrictions de visa pour les étudiants

Un diplômé descend les marches de l'université d'Harvard. | Keystone / EPA / CJ Gunther

L’administration de Donald Trump renonce à sa directive interdisant aux étudiants étrangers dont les cours seront uniquement en ligne à la rentrée universitaire de séjourner aux Etats-Unis. Cette décision controversée, annoncée le 6 juillet, avait conduit à des poursuites judiciaires intentées par l'université de Harvard et le MIT, ainsi que 20 Etats américains. La juge Allison D. Burroughs, du tribunal de district du Massachusetts, a annoncé mardi 14 juillet que le gouvernement et les plaignants étaient parvenus à une résolution sans expliquer la raison de ce changement de cap, relate Le Monde.

Pourquoi c’est polémique. Des milliers d’étudiants risquaient d’être privés de visa, alors que l’épidémie continue de se propager dans le pays et que Los Angeles et San Diego ont annoncé que leurs écoles publiques enseigneraient à distance à la rentrée. Donald Trump de son côté, focalisé sur la relance économique, défend vigoureusement la réouverture des écoles et menace de couper les subventions fédérales des établissements qui n’ouvriraient pas leurs portes à la rentrée.

link

A lire dans Le Monde

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi