| | News

Le cri du cœur d’un médecin genevois au bord de la faillite

Image d'illustration. | Shutterstock / Joyseulay

Le débat est né de la plume du Dr. Jean-Martin Schenker, médecin généraliste genevois. Selon un jugement du Tribunal fédéral des assurances (TFA) d’août 2020, il doit rembourser aux assurances-maladie 470’000 francs de prestations fournies en trop. En attendant les huissiers qui doivent venir dans son cabinet du quartier de Plainpalais d’ici quelques mois, le généraliste a écrit une lettre poignante (voir ci-dessous) au Président de la Confédération pour dénoncer les pressions dont il fait l’objet.

Pourquoi on en parle. Les mots de Jean-Martin Schenker font actuellement grand bruit chez ses confrères, nombreux à lui manifester leur soutien. «J’ai reçu beaucoup d’appels de solidarité, dont certains de la part de professionels ayant subi le même type de sanction que moi», raconte-il. Le problème? Le médecin est condamné pour polypragmasie, soit pour avoir facturé trop de prestations, alors qu’il affirme que «mes statistiques démontrent que mon coût moyen par patient est stable depuis 27 ans; il est d’environ 100 francs par  consultation d’une demi-heure». Heidi.news fait le point.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi