| | news

Le coronavirus vu de Chine ou quand les gardiens d'immeuble prennent la température des habitants

La fièvre est l'un des symptômes du nouveau coronavirus. | Keystone

Le coronavirus vu de Chine, épisode 1. Joël Baumgartner habite en Chine depuis 11 ans, où il s'occupe de développement rural pour une ONG. Ce Suisse sinophile a quitté le pays le 31 janvier et vit depuis retiré dans le sud-est de la France, en attendant que la situation se clarifie. Il relate l'étrange atmosphère qui règne dans le pays.

Depuis plus d’un mois, le coronavirus se développe depuis la Chine, où il a fait plus de 500 morts et plus de 28’000 contaminations, au 6 février. A Wuhan et sa province, mais aussi dans d’autres régions, les Chinois s’organisent pour prévenir une contamination plus importante. Joël Baumgartner (40 ans ) vit en Chine depuis onze ans, où il s’occupe de développement rural pour l’ONG Pur Projet. Il a décidé de quitter Kunming, au sud du pays, lorsqu’il a vu les hôpitaux de sa ville se remplir.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi