| | news

Le coronavirus sème le chaos dans la logistique des entreprises

Port industriel de Qingdao, dans l'est de la Chine. | Keystone / AP CHINATOPIX

La plupart des distributeurs suisses de produits électroniques d’origine chinoise disent ne pas encore souffrir de pénurie malgré l’arrêt de la production depuis un mois. Mais les fabricants d’articles de sports, de vêtements, de composants automobiles ou électroniques, qui achètent des matières premières et des produits semi-finis en Chine, tournent déjà au ralenti. Et anticipent une saturation du transports de marchandises quand la Chine repartira.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi