| | news

Le chlorothalonil, pesticide interdit depuis le 1er janvier, pollue bien les eaux souterraines

La carte présente une large présence du chlorothalonil R417888 dans les eaux souterraines du Plateau et de certaines grandes vallées. | OFEV

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a publié ce 12 mai, la première étude estimant la pollution des eaux souterraines du pays par les produits de dégradation du chlorothalonil. Le sujet est un peu technique, mais Heidi.news a déjà consacré un article détaillé sur ce pesticide interdit en Suisse depuis le 1er janvier 2020. Suspecté d’être cancérigène, le fongicide a été largement utilisé dans l’agriculture suisse depuis les années 1970.

Pourquoi ce n’est pas surprenant. La SonntagsZeitung révélait, le 9 février déjà, que sur vingt sites, les valeurs mesurées d’un produit de dégradation (métabolite) du chlorothalonil sont massivement supérieures aux valeurs limites en vigueur depuis le 1er janvier. Aujourd’hui, l’OFEV rend public les évaluations effectuées sur l’ensemble du pays en 2017-2018. Et le constat est sans appel de l’aveu même de l’office: «la pollution est considérable».

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi