| | Radar

L'hôpital universitaire de Zurich se sépare de son chef de la chirurgie cardiaque pour retrouver le calme

Francesco Maisano, chef de la chirurgie cardiaque à l'hôpital universitaire de Zurich, mars 2015 | Keystone / USZ

C’est désormais définitif: Francesco Maisano, le directeur de la chirurgie cardiaque de l’hôpital universitaire de Zurich (USZ), suspendu dans un premier temps, puis démis de ses fonctions fin juillet, ne réintégrera pas l’hôpital universitaire. Il est soupçonné d’avoir mis en danger ses patients en posant des implants non-autorisés d’une entreprise de laquelle il détient une participation sans avoir déclaré ses liens d’intérêts, et d’avoir dissimulé des complications post-opératoires. Il aurait en outre embelli des études scientifiques. Reproches que nie toujours le principal intéressé. La présomption d’innocence est de mise.

Vers un retour à la normale? L’USZ et le chirurgien ont pu trouver une «solution à l’amiable». Paul Vogt, l’actuel directeur par interim, prendra définitivement la direction de la Clinique de chirurgie cardiaque, avec Peter Matt comme adjoint. L’USZ veut également se séparer du «lanceur d’alerte» qui a rendu les abus publics. L’USZ qui se trouve dans la tourmente depuis plusieurs mois en raison des mauvais agissements (présumés) de plusieurs de ses médecins-chefs espère ainsi «un nouveau départ» en mettant fin à un conflit professionnel et personnel majeur.

link

A lire dans Medinside

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi