| | Enquête

Le casse-tête du Covid-19 long chez les enfants

Pixabay / Marcos Cola

Jusqu’à très récemment, on a considéré que les enfants contaminés par le Covid-19 présentaient pas ou peu de symptômes, qu’ils se remettaient rapidement et sans dommage. Mais certains parents commencent à se regrouper sur les réseaux sociaux et témoignent d’une persistance possible des symptômes au-delà de plusieurs semaines, sinon plusieurs mois, chez leurs enfants.

Pourquoi on vous en parle. Aujourd’hui, le Covid-19 long chez les adultes, conçu essentiellement comme un syndrome de fatigue post-virale, commence à être bien documenté et reconnu. Mais, chez les enfants et les adolescents, la communauté pédiatrique manque cruellement de données. Face à ce vide, les parents s’inquiètent et frappent à toutes les portes pour trouver des solutions.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi