| | Radar

La volte-face du Daily Mail sur le vaccin de la rougeole fait rire jaune

Pixabay / Gerhard Gellinger

Amende honorable ou cynisme consommé? Le 9 octobre 2019, le Daily Mail a lancé une campagne pour alerter sur la baisse du taux de vaccination contre la rougeole, en appelant avec force le ministère britannique de la Santé à agir «d’urgence». Mais l’influent tabloïd britannique a joué un rôle clé pour diffuser les fausses théories du Dr Andrew Wakefield sur le lien (faux) entre vaccin ROR et autisme, rappelle le British Medical Journal. Et ce, au moins jusqu’en 2005, alors que la cause était déjà largement entendue.

Pourquoi c’est intéressant. Le Daily Mail est un des journaux britanniques les plus influents, avec un tirage autour de 1,2 millions d’exemplaires par an. Sa couverture alarmiste des thèses «antivax»., aux côtés d’autres tabloïds, a sans aucun doute contribué à l’émergence de doutes sur le vaccin ROR, qui se traduit aujourd’hui par une résurgence de la rougeole dans le monde. Mais c’est aussi grâce à la presse que la fraude d’Andrew Wakefield a été révélée – sous la plume du journaliste Brian Deer, publié dans le Sunday Times et le BMJ.

link

À lire dans le BMJ

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi