| | Radar

La vaisselle en fibres de bambou disparaîtra bientôt des rayons en Suisse

Image d'illustration | Pixabay / Ecogreentablewarecompany

La Suisse s’apprête à faire une croix sur la vaisselle en fibres de bambou, révèle l’émission de la RTS «A bon entendeur» qui indique que «l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires juge ces produits non conformes aux normes et non commercialisables». En cause: la migration de certains composants toxiques de la vaisselle aux aliments. A Genève, les contrôles effectués par les autorités ont révélé que 18% des échantillons analysés ne respectaient pas les exigences légales. Ailleurs en Europe, l’Autriche, la Finlande, les Pays-Bas, et la Belgique, notamment, ont déjà interdit ces produits à la vente.

Pourquoi ces fibres posent problème. Souvent vantée comme biodégradable par les fabricants, la vaisselle en fibres de bambou contient en réalité une résine plastique utilisée pour structurer les objets. Deux composants, toxiques, de cette résine - la mélamine et le formaldéhyde - migrent de la vaisselle vers les aliments, a fortiori lorsque la température monte. «Nous avons aussi constaté que, par rapport à des objets qui sont 100% en plastique, la présence de fibres de bambou semble favoriser la migration», note Didier Ortelli, chimiste cantonal adjoint à Genève, dans l’émission de la RTS.

link

A lire sur la RTS

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi