| | News

La Suisse indulgente face à certains polluants durant la crise liée au coronavirus

Image d'illustration | Keystone

Nouvelles exonérations de taxe, changement des échéances… Le Conseil fédéral a adopté ce vendredi 5 juin une série d’assouplissements temporaires dans le droit de l’environnement pour s’adapter à la situation actuelle. Ces mesures prises dans le cadre de la «situation extraordinaire» en place depuis le 16 mars, auront selon Berne, un impact minimal dans le domaine de l’environnement.

Pourquoi c’est préoccupant. À l’heure où certains espéraient que la crise sanitaire aurait au moins eu l’avantage de baisser les émissions de CO2, Heidi.news avait rappelé les dangers qu’elle pouvait représenter pour le climat. Parmi ces risques: l’urgence économique pourrait prendre le dessus sur l’urgence écologique, comme c’est déjà le cas aux Etats-Unis où des lois de protections de l’environnement ont été suspendues fin mars.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi