| | news

La Source, une clinique privée sur le front du Covid-19

La Clinique de La Source à Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Notre newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

«N'arrêtez pas de consulter votre médecin!», martèle Dimitri Djordjèvic, directeur général de la Clinique de La Source. «Tous les cas que nous ne prenons pas en charge maintenant vont nous revenir plus tard en pire. Une peur généralisée s'installe dans la population, où l'on a peur d'aller à l'hôpital et d'attraper le virus. Mais on a moins de risques de l'attraper ici qu'en faisant ses courses.»

La clinique a été intégrée dès le départ dans la cellule de crise du canton, qui coordonne les disponibilités en lits et en matériel. «Nous avons déplacé nos soins intensifs non-covid ailleurs dans le bâtiment, et sécurisé une zone soins intensifs covid pouvant accueillir jusqu'à 10 patients. Nous travaillons en étroite collaboration avec le CHUV, que l'on décharge des patients à l'état stabilisé. Le CHUV reste en première ligne pour les cas les plus lourds. C'est un système de vases communicants. Pour l'instant, nous avons eu jusqu'à 4 patients covid, et l'un d'entre eux a été extubé. On est donc bien en-dessous des capacités. Peut-être que l'on aurait pu faire différemment, mais quand on regarde ce qui s'est passé ailleurs, on se dit qu'il vaut toujours mieux être trop préparé dans une crise.»

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi