| | Idées

La Silicon Valley de la food se trouve entre Genève et Zurich, dans un écosystème unique au monde

Fathi Derder

Fathi Derder est un ancien conseiller national PLR, journaliste et, aujourd'hui, coordinateur du «Swiss Food & Nutrition Valley». Cet ambitieux projet lancé le 23 janvier à Davos, dans le cadre du Forum économique mondial, a pour but de proposer des solutions innovantes à une question pressante: comment nourrir la planète à l'avenir.

Le monde fait face à un défi majeur: produire une alimentation saine et durable. On en est loin. A ce jour, la production alimentaire est responsable de 30% des émissions de gaz à effet de serre, du prélèvement de 70% d’eau claire, de l’exploitation de 40% des terres émergées, sans parler des déchets alimentaires, des 70 millions de tonnes de déchets plastiques annuels, et des 3,5 milliards d’être humains sous-alimentés, contre 2 milliards sur-alimentés.

Les défis à relever sont énormes, tant au niveau de la production agricole, de la nutrition, que de la gestion des déchets et de leur recyclage. Mais nous avons beaucoup de chance en Suisse. Le pays est idéalement placé pour relever ces défis: nous abritons un écosystème d’innovation unique au monde dans l'alimentation et la nutrition. Avec le lancement de la «Swiss Food & Nutrition Valley» le 23 janvier à Davos, nous avons la possibilité de renforcer l’un des écosystèmes les plus performants au monde, apte à générer des innovations pour garantir cette alimentation saine et durable dont nous aurons besoin à l’avenir.

C’est un fait méconnu – notamment en Suisse – et pourtant bien réel: une Silicon Valley de la «food & nutrition» est en train d’émerger de Genève à Zurich. Aucune autre région au monde n’abrite une telle densité d’excellence dans le domaine:

  • Multinationales de niveau mondial comme Nestlé, Givaudan, Firmenich, Tetrapak, Bühler et Syngenta, pour ne citer que les plus grands.

  • Hautes écoles, elles aussi de niveau mondial, comme les écoles polytechniques fédérales, universités, école hôtelière de Lausanne, etc.

  • Ecosystème de start-up de référence, notamment dans le domaine de la robotique, des drones (agriculture de précision) et des sciences de la vie (nutrition de précision).

  • Sans oublier, bien entendu, à la base de tout: une tradition agricole de qualité, et respectueuse de l’environnement.

Quelle autre région affiche un tel niveau d’excellence? Aucune. Mais surtout, et c’est là notre force principale, ces acteurs de premier plans collaborent activement depuis des années. Une vraie coopération s’est instaurée, sur une petite région, dans une interaction directe entre les mondes scientifiques, économiques, et une population soucieuse de sa qualité de vie, de l’environnement, et… à fort pouvoir d’achat.

Naissance d’un cercle vertueux. La Suisse abrite donc déjà un écosystème «food & nutrition» unique au monde. Or, ceci n’est peut-être pas suffisant. Au vu de l’ampleur des défis qui nous font face et de la concurrence internationale, notamment en Amérique du Nord et en Asie, la Suisse doit renforcer sa position de leadership.

La Suisse et l’Europe doivent attirer les meilleurs talents du domaine, leur offrir des conditions de travail optimales et un accès direct aux principaux acteurs de cet écosystème.

L’initiative naissante sert donc à renforcer cet écosystème, à le rendre encore plus attractif et plus performant, et plus à même de répondre aux défis de notre planète.

C’est un cercle vertueux qui a vu le jour à Davos grâce à la volonté de Canton de Vaud, de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), de l’EHL Group et de Nestlé. Ils ont uni leurs forces pour créer la «Swiss Food & Nutrition Valley».

Cette union poursuit trois objectifs principaux, essentiels:

  1. renforcer les plate-formes régionales,

  2. attirer des talents

  3. faire de la Suisse une référence mondiale pour l’innovation dans les domaines de l’alimentation et de la nutrition.

La campagne a déjà commencé, en partenariat avec la Confédération et Présence suisse, lors du dernier Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Elle se prolongera dans le cadre de la campagne #SwissTech, menée conjointement par Présence Suisse, avec Switzerland Global Entreprise (S-GE), Innosuisse, Swissnex et digitalswitzerland. Une association verra le jour au printemps, afin d’intégrer tous les acteurs de l’écosystème: cantons, entreprises, start-up, hautes écoles et associations. Enfin, un symposium international consacré à l’avenir de l’alimentation se tiendra également à Lausanne les 25 et 26 septembre 2020.

Ces prémices ambitieux sont à la hauteur du défi qui nous attend: inventer l’alimentation saine et durable de demain dans ce qui est devenu la Silicon Valley de la «food», soit la vallée allant de Genève à Zurich.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi