| | News

La protection induite par le vaccin de Moderna semble durer au moins 3 mois

Pixabay / MasterTux

Une immunité qui dure. Les premières données de durabilité du candidat vaccin de Moderna contre Covid-19 viennent d’être rendues publiques vendredi 4 décembre, dans une lettre au New England Journal of Medicine. Sur un sous-ensemble de 34 volontaires sains, elles témoignent d’un bon maintien du niveau d’anticorps neutralisants pendant la durée de suivi de l’étude, à savoir trois mois après la deuxième injection.

Pourquoi c’est une bonne nouvelle. Une des grandes inconnues à propos de la première génération de vaccins contre Covid-19 – à base d’ARN messager – porte sur le maintien dans le temps de la réponse immunitaire induite. Si les données animales suggèrent que celle-ci se maintient bien, c’est la première fois que de tels résultats sont publiés chez l’homme.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi