| | analyse

La prochaine crise sera-t-elle électrique?

Diagramme des risques: représentation des risques de 27 scénarios pour lesquels une fréquence a pu être estimée. Source: Office fédéral de la protection de la population OFPP ¦ Représentation: Heidi.news, nor/mir

Outre le risque épidémique, le rapport technique sur la gestion des risques de 2015 de l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) identifie 32 autres risques potentiels importants pesant sur la Suisse. Le risque de rupture d’approvisionnement électrique est même considéré comme plus probable et potentiellement plus ravageur que le risque épidémique. Et si la prochaine crise en Suisse était électrique?

Pourquoi c’est important. Bien que plutôt bien préparée au risque pandémique, le manque de stocks de masques et de matériel de protection en Suisse au début de la crise du coronavirus a fait grincer des dents plus d’un. Apprendre de cette crise pour mieux se préparer à affronter les suivantes sera déterminant pour notre avenir. Avec un environnement de plus en plus vulnérable, une réflexion aboutie en termes de gestion des risques pourrait se révéler salvatrice.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi