| | Radar

La Maison Blanche soupçonnée d'obstruction pour avoir un vaccin avant l'élection

Stephen Hahn, directeur de la FDA, en audition devant le Sénat américain le 23 septembre 2020. | Keystone / EPA Washington Examiner Pool / Graeme Jennings

Les futurs vaccins contre Covid-19 auront-ils toutes les garanties d’efficacité et de sûreté requises? La Food and Drug Administration (FDA), qui supervise l’homologation des produits de santé outre-Atlantique, a durci ses directives réglementaires en ajoutant notamment une obligation de suivi de deux mois pour les essais vaccinaux. De quoi reporter à coup sûr la date d’un futur vaccin à l’après-élection. L’administration Trump doit valider ces nouvelles règles et ne semble pas pressée de donner son blanc-seing, révèle le New York Times. Le dossier a atterri sur le bureau du chef de cabinet de la Maison Blanche, où il prend la poussière depuis deux semaines. Le 23 septembre, Donald Trump a laissé entendre que toutes les options étaient possibles, évoquant en retour une «manœuvre politique» de la FDA.

Pourquoi c’est crucial. Donné perdant dans les sondages, Donald Trump a fait des vaccins Covid-19 un enjeu de campagne, en promettant un vaccin «avant la fin de l’année, et peut-être même avant le 1er novembre» – l’élection se tenant deux jours plus tard. A l’inverse, les institutions sanitaires et la communauté médicale insistent sur la nécessité de ne pas hâter le développement, sous peine de prendre des risques et d’affaiblir une confiance déjà vacillante au sein de la population. Quant à la FDA, elle joue sa crédibilité et se trouve soumise à des pressions immenses. D’après le New York Times, plusieurs laboratoires américains ont déjà annoncé leur volonté de respecter les directives de la FDA, avec ou sans validation formelle de la Maison Blanche. Ce n’est pas le cas de Pfizer qui fait la course en tête et, tout en critiquant la politisation des enjeux, reste sur son objectif affiché d’obtenir une homologation d’urgence en octobre pour son candidat vaccin.

link

A lire dans le New York Times (EN)

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi