La lumière bleue serait en fait plus propice au sommeil que la lumière chaude

(Piqsels)

Les modes “nuit” des téléphones, qui réduisent la lumière bleue et accentuent la lumière jaune pour faciliter l’endormissement, pourraient être contreproductifs. C’est la conclusion d’une étude sur la souris de l’université de Manchester, publiée dans Current Biology et relayée par le Guardian. A intensité égale, le cerveau des rongeurs – et sans doute le nôtre – est en fait plus sensible à la lumière jaune qu’à la bleue. Le mode “nuit” le plus efficace serait donc celui qui produit une lumière bleue de faible intensité.

Pourquoi c’est logique. On a longtemps pensé que la lumière bleue favorisait l’éveil car nos photorécepteurs (bâtonnets) la perçoivent plus intensément que la lumière jaune. Mais la couleur de la lumière joue aussi un rôle propre sur le rythme circadien, via d’autres récepteurs rétiniens (cônes). Et il s’avère que le bleu favorise l’endormissement. C’est d’ailleurs cohérent avec notre environnement naturel: plus le crépuscule approche, plus la lumière du soleil se teinte de bleu.

link

The Guardian