Réservé aux abonnés

L'épidémie de grippe s'invite aux festivités de Noël

La grippe fait une percée remarquée en Suisse à la veille des fêtes de fin d'année. Et le pic ne semble pas encore atteint.

Une bonne partie de la population suisse risque d’avoir un invité surprise à la table de Noël. Un passager clandestin en fait: la grippe. Maladie banalisée, elle s’avère pourtant particulièrement forte cette année en Suisse, et aussi précoce. Au point de connaître un doublement des cas en une semaine et pour la deuxième semaine consécutive.

Pourquoi on en parle. Les virus respiratoires circulent fortement depuis le mois de novembre. On l’a notamment vu avec les bronchiolites dues au virus respiratoire syncytial (VRS) qui touchent les nourrissons. Influenza dépasse depuis plusieurs semaines le VRS pour expliquer la flambée actuelle. L’accélération des cas de grippe de ces deux dernières semaines est telle qu’on a déjà atteint les pics des hivers 2019-2020 et 2021-2022. Avec juste quelques semaines d’avance.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter