| | news

La dominance se conjugue aussi au féminin chez les singes vervets

Une femelle et un mâle vervets face à face. | Erica van de Waal, Unil, DR.

Le Flux Santé s'intéresse aussi à la santé et au comportement animal. Chloé Laubu, docteure en biologie du comportement animal, se penche ici sur ce que les les singes vervets disent de la variabilité des rapports de dominance chez les primates.

Des chercheurs de l’Université de Lausanne publient ce 14 mai un article dans la revue Frontiers in Psychology qui montre que, contrairement à une idée reçue, les femelles singes vervets peuvent être dominantes vis-à-vis des mâles, en dépit de leur taille inférieure. 

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi