Réservé aux abonnés

La crise sanitaire a affecté la santé mentale de 4 adolescents sur 10

Les pédopsychiatres rapportent une hausse des consultations des adolescents. | Keystone

L’épidémie et le confinement qui s’en sont suivi ont affecté la santé mentale d’environ 40% des adolescents, stressés par le fait d’être coupés de leurs amis et de l’environnement scolaire, la peur de tomber malade ou la perspective d’un futur incertain.C'est l'une des principales conclusions d'une récente enquête de l'Unicef et de la Fédération internationale des associations d'étudiants en médecine (Ifmsa), présentée lundi 28 juillet 2020.

Les données de l’enquête ont été dévoilées à l’occasion d‘un débat sur les effets de la pandémie sur la santé mentale des adolescents organisé par l'Association internationale de pédiatrie, basée à Genève, en collaboration avec l’Unicef et l’OMS.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter