| | Radar

La campagne de vaccination Covid-19 en Israël livre ses premières retombées positives

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou recevant le vaccin. | Keystone / EPA / Miriam Elster

Sur le front de la lutte contre Covid-19, les dernières nouvelles d’Israël, pays dont la campagne de vaccination est la plus avancée au monde, sont rassurantes. C’est ce que montrent des données d’une étude préliminaire — pas encore publiée dans une revue — portant sur les effets du vaccin Pfizer-BioNTech sur 200’000 personnes de plus de 60 ans, dévoilée le 12 janvier par l’institut de recherche de la principale caisse de santé israélienne, la Clalit. L’effet de la vaccination commence déjà à se faire sentir, relate Libération.

Pourquoi c’est prometteur. Deux semaines après la première dose, le nombre d’infections décroît déjà significativement chez les vaccinés, d’environ 33% par rapport au groupe des non vaccinés, selon la Clalit. Les données d’une autre caisse de santé, Macabi, suggèrent pour leur part une réduction de 60%. La première dose semble également limiter la transmission par les formes asymptomatiques de la maladie, bien que cela doive encore être confirmé. Malgré tout, les chercheurs rappellent qu’une seule dose vaccinale sur deux ne protège pas à 100% de la maladie, et que certains des vaccinés ont contracté la maladie (parfois des formes graves) malgré la première injection. Dans tous les cas, affaire à suivre: l’administration des deuxièmes doses de vaccin a tout juste commencé cette semaine.

link

A lire sur le site de Libération et sur The Times of Israel

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi