| | Radar

L’Union européenne planche sur un passeport vaccinal Covid-19

IATA, la faitière des compagnies aériennes prépare sa propre application de passeport vaccinal. | Keystone / Laurent Gillieron

L'Union européenne prépare le terrain pour des passeports vaccinaux Covid-19, explique le site d’information TechCrunch, spécialisé dans l’actualité des startups. La Commission européenne est en train de créer un cadre pour que des certificats opérables entre États membres soient en place d’ici fin janvier. Proposé par le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, le passeport vaccinal faciliterait le tourisme intra-européen ainsi que l’accès à certains lieux culturels (musées, théâtres…). Les 27 chefs d’Etat européens débattront jeudi 21 janvier de cette proposition, qui ne fait pas l’unanimité au sein de l’UE. On ne sait pas encore quelle forme prendraient ces certificats de vaccination européens, baptisés Vaxproof, mais ils pourraient être à la fois aux formats papier et numérique.

Pourquoi c’est polémique. La protection des données médicales et le risque de discrimination sont au cœur des oppositions à un tel projet. De plus, on n’a pas encore la certitude qu’une personne vaccinée ne puisse pas être malgré tout infectée et contagieuse. Mais à en juger par la manière dont l’accès aux vaccins a favorisé les pays riches et parfois des populations privilégiées dans ces derniers, il n’est pas sûr que ces réticences tiennent longtemps face à l’envie de retrouver une vie normale. En Suisse, l’Office fédérale de la santé publique soutient l’application MesVaccins, sans qu’on sache à ce point si l’interopérabilité avec d’autres pays est prévue. La semaine dernière, Microsoft, Oracle et Salesforce ont annoncé leur participation à un effort distinct visant à établir une norme universelle pour un tel passeport vaccinal.

link

A lire sur TechCrunch (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi