| | News

L’UNIL et le CHUV lancent une formation continue pour intégrer la spiritualité en médecine

Aux Etats-Unis, il existe de nombreuses études démontrant les bienfaits de l’approche spirituelle en médecine. | Shutterstock

Le premier Certificate of Advanced Studies (CAS) de Suisse romande appelé «Santé, médecine et spiritualité» est lancé à l’occasion de la rentrée académique 2019. Quinze personnes se sont inscrites au programme complet et douze à différents modules.

Pourquoi on vous en parle. Une telle formation est inédite en Suisse. Elle répond à un besoin: que les valeurs profondes des patients soient prises en compte par leur médecin. C’est important puisque le système de croyance d’une personne a un impact sur le lien et l’adhésion thérapeutique. De plus, l’OMS a inclu la dimension spirituelle dans sa définition du concept de santé en 2005, réunie dans la charte de Bangkok.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi